Dirigeant Entreprises
Dirigeant Entreprises
clairefontaine Retour

Clairefontaine-Rhodia Clairefontaine-Rhodia

Date de création : 1858

Activités : Papeterie scolaire, loisirs créatifs et bureautique

Effectif : 120

Site web : https://www.clairefontaine.com/le-groupe.html

Historique

La papeterie Clairefontaine est fondée en 1858 par Jean-Baptiste Biechelberger à Etival-Clairefontaine, au cœur des Vosges. Ce Lorrain décide de racheter un moulin à papiers situé le long de la rivière Valdange. Il crée un peu plus loin une usine à papier bâtie sur des techniques modernisées qu’il nomme « la papeterie de Clairefontaine ».

L’aventure est lancée et Paul Biechelberger, fils de Jean-Baptiste, reprend la suite de son père en 1877 en compagnie de son beau-frère, Emile Champon. Ils tiennent la barre durant plus d’une vingtaine d’années avant de laisser la main à Louis Nusse, un petit-gendre du créateur de l’entreprise. Louis Nusse dirige l’entreprise jusqu’à la Première Guerre mondiale qui cause un arrêt de l’activité, la ligne de front étant très proche de l’usine.

A la fin de la guerre, Léon Daridan, un autre petit-gendre de Jean-Baptiste Biechelberger reprend la direction de l’usine. En 1928, Charles Nusse, fils de Louis et donc arrière-petit-fils de Jean-Baptiste Biechelberger, lance à Paris deux nouveaux ateliers sous la marque Exacompta : un de fabrication d’agendas et un autre de registres de comptabilité pour les entreprises.

La Seconde Guerre mondiale détruit presque tous les bâtiments de la papeterie et Charles Nusse prend les rênes de l’entreprise familiale en 1950. Il développe la marque, la dote de son célèbre logo et la place dans une situation privilégiée sur le marché des cahiers scolaires en créant l’authentique cahier Clairefontaine que l’on connaît encore aujourd’hui. Son fils Jean-Marie poursuit son œuvre en positionnant Clairefontaine en tant que leader européen des papiers haut de gamme pour les bureaux.

L’année 1996 marque l’entrée en Bourse du groupe sous le nom d’Exacompta Clairefontaine. Les activités sont séparées en deux : d’un côté, les Papeteries de Clairefontaine et ses filiales sous l’égide de Frédéric Nusse, neveu de Jean-Marie et de l’autre Clairefontaine-Rhodia et ses filiales sous la direction de Guillaume Nusse.

En 1997, Rhodia, papeterie créé en 1934 dans la région lyonnaise, est rachetée par Clairefontaine. Clairefontaine-Rhodia devient alors une des deux grandes entités d’Exacompta-Clairefontaine.

En 2018, 80 % du capital de la société est toujours détenu par la famille Nusse.

Description

Le groupe Exacompta-Clairefontaine, leader du marché de la papeterie en France, est unique en Europe pour être à la fois producteur de papier et transformateur.

Pour maîtriser la production verticale de tout son processus, il se divise en deux branches : les papeteries de Clairefontaine et ses filiales, fabriquent plus de 230.000 tonnes de papier par an, à destination de la bureautique, du classement ou de l’écriture. De l’autre côté, le groupe Clairefontaine-Rhodia de Guillaume Nusse et ses filiales, est spécialisée dans la confection de blocs de couleur, d’enveloppes colorées ou de papiers créatifs.

Clairefontaine-Rhodia emploie 120 personnes et possède en 2015 un chiffre d’affaire annuel de 71 962 800 €.

Depuis 2011, Clairefontaine-Rhodia est l’un des sponsors officiels du FC Sochaux-Montbéliard.